Avec l’approche du printemps, de nombreux oiseaux se dirigent lentement mais sûrement vers l’hémisphère sud, plus chaud. Que vous aimiez les petits oiseaux chanteurs multicolores ou plutôt les impressionnants oiseaux de proie, il est tellement agréable de réaliser une belle photo d'oiseau. Malheureusement, prendre un instantané de nos amis à plumes peut s'avérer très difficile. Voici pourquoi nous avons décidé de vous apporter ici quelques conseils sur la meilleure façon de procéder.

Vogelfotografie

Foto: longueur focale 600mm, f/8, 1/250 sec, ISO400

La connaissance des oiseaux

Si vous souhaitez photographier un oiseau spécifique, il serait plutôt judicieux de trouver des informations concernant cette espèce d'oiseau pour ajuster votre projet en conséquence. Par exemple, si vous voulez photographier un beau martin-pêcheur, vous pouvez placer une branche dans l'eau, à un endroit où vous en avez déjà souvent repérés. Ensuite, vous pouvez vous cacher jusqu'à ce qu'un martin-pêcheur atterrisse sur la branche. Les martins-pêcheurs utilisent souvent des branches pour chasser et cette méthode vous offrira la meilleure chance de pouvoir en photographier un. En revanche, si vous cherchez à prendre une photo d'un pic vert à tête tachetée, vous devrez trouver une autre astuce. Par ailleurs, il est important de tenir compte de la saison. Si vous sortez en plein hiver pour photographier un oriole de Baltimore, vous risquez d’être déçu.

Composition

Lorsque vous prenez des photos d'oiseaux, vous avez rarement le temps de réfléchir à la composition de votre photo. Les oiseaux sont imprévisibles et ne vous laisserons quasiment jamais le temps de définir le cadrage idéal. Et bien sûr, demander à un oiseau de se déplacer un peu vers la gauche ou vers la droite est inutile. Heureusement, un objectif avec un grand zoom rendra rapidement flou l'arrière-plan de votre image de sorte que la mise au point sera concentrée sur votre sujet.

Ce fond flou est également un avantage lorsque vous photographiez des oiseaux avec des couleurs de camouflage : en effectuant une mise au point sur l'oiseau, les détails le concernant ne se mélangeront pas avec les branches et les feuillages présents à l'arrière-plan.

Un appareil photo capable de photographier en haute résolution peut s'avérer particulièrement utile lorsqu’on photographie les oiseaux car il permet de recadrer une photo après l'avoir prise afin d’en améliorer sa composition sans qu’elle ne devienne si petite qu'elle serait inutilisable.

Trépied

Lorsqu’ils choisissent de photographier avec un grand objectif, les photographes aguerris se servent d’un trépied. Car avec un grand objectif, chaque mouvement de votre main est considérablement multiplié, augmentant alors la probabilité de flou de bougé. La réponse évidente serait donc de fixer votre appareil photo sur un trépied pour éviter le bougé. Malheureusement, quand on veut photographier les oiseaux, cela pose plus de problèmes. En effet, lorsque vous fixez votre appareil photo à un trépied, il devient difficile de le déplacer rapidement.

Cela sera un vrai handicap lorsque vous voudrez photographier un oiseau en vol. Le trépied vous aidera quand vous voudrez photographier un oiseau immobilisé sur une branche ou en train d’étancher sa soif, mais sinon vous devrez envisager des vitesses d'obturation plus courtes et des valeurs ISO plus élevées. Un appareil photo couplé à un objectif doté d’une bonne stabilisation d'image peut alors être la solution : cela vous permet d'utiliser des vitesses d'obturation plus longues sans subir le flou de bougé.

Si vous utilisez un objectif vraiment grand, un objectif 600 mm par exemple, il peut devenir très difficile de prendre des photos nettes sans utiliser de trépied. Dans ce cas, il est recommandé de choisir un monopode que vous fixerez sur un trépied. Les monopodes n’ont, comme vous pouvez le deviner, qu’une seule jambe et offrent une plus grande liberté de mouvement. C'est un peu au détriment de la stabilité, mais quand il s'agit d'oiseaux, il est bon de profiter de davantage de souplesse.

Capteurs et grands objectifs

L’adage « plus c’est grand, mieux c’est » ne fonctionne pas toujours. Bien que les plus grands téléobjectifs soient capables de capturer un oiseau avec de magnifiques détails, ce n'est généralement pas le cas pour les capteurs. Un capteur plus petit pourrait en fait faciliter la photographie d'un oiseau. La longueur focale indiquée sur l'objectif vous donne une idée de la distance jusqu’à laquelle vous pouvez distinguer les détails.

Plus le nombre est élevé, plus vous capterez de détails. La longueur focale indiquée sur un objectif suppose que vous utilisez un appareil photo plein format, c.à.d. avec un capteur de la taille d'un vieux film 35 mm. Il existe ainsi de nombreux appareils photo munis d’un capteur 1,6 fois ou même 2 fois plus petit. Les premiers sont regroupés sous le noms d’appareils photo au format APS-C, les derniers sont les appareils photo Micro 4/3. Ces appareils photo-là sont beaucoup plus utiles pour photographier les oiseaux que les appareils photo plein format.

En effet, un capteur plus petit augmente la distance focale effective. Un objectif avec une longueur focale de 300 mm couplé à un appareil photo doté d’un capteur Micro 4/3 produira la même image qu'un objectif 600 mm monté sur un appareil photo plein format. Et en plus, un capteur plus petit vous permet de voyager avec un objectif plus petit et plus léger tout en conservant la possibilité de prendre les mêmes belles photos.

Visdiefjes

Foto: longueur focale 300mm, f/8, 1/2000 sec, ISO250

Bagues d’extension

Le prix des grands zooms est souvent très élevé, ce sont des objectifs lourds et encombrants. Heureusement, il existe des bagues d’extension qui augmentent la distance focale de votre téléobjectif, vous permettant ainsi de photographier à des distances plus éloignées avec un objectif plus petit. Ces bagues d’extension, également connues sous le nom de télé-convertisseurs, vous offrent une distance focale plus importante, sans que vous ayez besoin d’acquérir un nouvel objectif et sans trop alourdir le volume de l’objectif que vous utilisez actuellement.

L’inconvénient des bagues d’extension est qu'elles diminuent l'ouverture maximale, vous obligeant à utiliser des vitesses d'obturation plus longues ou des valeurs ISO plus élevées et limitent donc votre qualité d'image en général. Cela étant dit, les bagues d’extension sont un excellent complément pour ceux qui photographient la nature.

Mise au point en continu

Avant de photographier les oiseaux, réglez votre appareil photo sur une mise au point en continu. Avec ce réglage, votre appareil photo continuera à effectuer une mise au point même si vous appuyez sur le déclencheur trop tôt. Vous réaliserez alors une prise de vue avec une image nette d’un oiseau en vol bien meilleure que lorsque l'appareil photo est réglé en mode de mise au point unique. De plus en plus d’appareils photo offrent la possibilité d'ajuster l'autofocus afin d’effectuer une mise au point automatique sur un sujet dès qu'il apparaît, de suivre ce sujet, même s'il n'est pas visible pendant un moment, et lorsque le sujet accélère ou ralentit. Assurez-vous de bien connaître toutes les options d'autofocus mises à votre disposition avec votre appareil photo et optimisez-les pour qu’elles répondent exactement à vos besoins.

Vogelfotografie

Foto: longueur focale 600mm, f/6.3, 1/200 sec, ISO320

Photographiez au format RAW

Au cœur même de la nature, là où les oiseaux se logent, il est souvent impossible de contrôler totalement la lumière. Combiné au fait que les oiseaux se déplacent fréquemment et rapidement ne vous accorde qu’un temps très limité pour prendre une photo et vous comprendrez alors qu'il est difficile de capturer un oiseau dans un cliché parfaitement lumineux. Heureusement, les appareils photo modernes capturent beaucoup d'informations ce qui permet d'ajuster certains paramètres par la suite. Par exemple, lorsque vous utilisez le format RAW, il est possible d'éclaircir ou d'assombrir un peu l'image. Il est également possible d'ajuster la couleur et d'augmenter le contraste, entre autres choses.

La patience est une vertu

Même muni du meilleur matériel photo au monde, d’un appareil photo réglé avec des paramètres parfaits en attendant les oiseaux au bon endroit, vous pourriez encore rentrer à la maison les mains vides. Cela peut être frustrant bien sûr, mais fait partie du jeu. Gardez votre calme et attendez le moment propice, et quand cet instant apparaît, prenez alors un maximum de photos. Les cartes mémoire offrent beaucoup d'espace de stockage pour pas très cher, alors n'ayez pas peur de prendre suffisamment de photos pour remplir une carte, pour ensuite pouvoir sélectionner la meilleure photo. Ce serait tellement dommage de rater le cliché parfait simplement parce que vous vous retenez de prendre des photos par peur de manquer d’espace de stockage.

Digifoto Pro

Digifoto Pro

Cet article a été rédigé par DigiFoto Pro. DigiFoto Pro est un magazine qui s’adresse aux photographes amateurs. Le contenu du magazine se compose d'entretiens, de tests de produits, d’actualités et de projets photo. La mission de DigiFoto Pro envers ses lecteurs est de les inspirer, les divertir, les informer et les faire voyager. DigiFoto Pro écrit des articles singuliers et très intéressants spécialement destinés à Photo Specialist.  
 

Produits connexes